Primaire

Des moyens pour enseigner avec un enfant qui a des crises de tics.

 

  • le-sgt-plus-que-des-tics.pdf

  • Le meilleur choix est d’ignorer complètement le tic. Plus on y donne de l’attention, plus l’enfant ressent de la pression pour l’arrêter et plus le tic sera présent. C’est un cercle vicieux. S’adresser directement à l’enfant concernant son tic le rendra encore plus vulnérable aux commentaires désobligeants de ses camarades. S’il est anxieux, il pourrait se sentir gêné et mal à l’aise dans son environnement, ce qui pourrait aussi entrainer une phobie scolaire. 

  • Voici un exemple de crise de tic et comment on l'ignore en laissant l'enfant évacuer les tics sans intervenir sur les tics eux même
  • Si vous le pouvez, permettez aux enfants d’avoir une bouteille d’eau sous certaines conditions de discipline bien entendu. Quand la crise de tics commence, proposez une pause de désaltération en disant : « Tous ensemble, nous allons prendre une gorgée d’eau ». Cela donne une coupure pour les tics et aidera aussi les petits TDAH qui ne peuvent se concentrer longtemps et encore moins avec un bruit agaçant.

  • Arrêter la classe au complet pour faire des exercices d’étirement. Des respirations profondes pourraient aussi s’avérer bénéfiques. 

  • En cas de SGT sévère, où les tics semblent continuer éternellement, il serait bien d’avoir un bruit de fond dans la classe comme un ruisseau, de la pluie, des vagues ou même une petite musique classique ou tout autre bruit calmant pour aider les autres à se concentrer sur d’autres bruits que les tics de leur camarade. 

  • Si la crise devient intolérable vous avez, en fonction de l’âge de l’enfant, besoin d’être créatifs. Vous pouvez, par exemple, envoyer l’enfant concerné faire une commission : comme aller porter un message à la TES ou à la secrétaire de l’école, question de le faire sortir de la classe pour qu’il puisse ventiler un peu.

Les respirations profondes, mentionnées précédemment, ont un effet calmant et peuvent contribuer à diminuer une crise de tics sonores si elle n’est pas accompagnée de facteurs stressants comme de se faire nommer en classe ou de se faire sortir de la classe pour aller respirer. Il est avantageux d’être plus subtile. On peut inscrire les moyens proposés au plan d’intervention et développer un langage secret avec l’enfant pour lui indiquer que c’est le temps d’utiliser ces moyens comme de passer à côté de son pupitre et toucher au coin droit par exemple. Cela sera votre code secret.

Parmi les outils disponibles pour la respiration profonde il y a :

  • la pâte à modeler à la senteur de fruits.
  • Les crayons parfumés : http://www.fdmt.ca

  • Les huiles essentielles diluées dans une huile minérale que l’enfant peut appliquer directement sous le nez. Cela lui fera prendre des respirations profondes. Vous pouvez en parler avec le parent.

  • Si c’est permis, gonfler un ballon ou inventer un jeu en classe pour faire déplacer un objet en soufflant dessus.

  • Si c’est possible : avoir un petit coin oasis avec des coussins et délimité par un petit rideau transparent où les enfants peuvent se calmer en lisant ou en écoutant de la musique sur un MP3 ou simplement en relâchant les tics.

    Comme vous le constatez, les crises fortes de tics sonores vous forceront parfois à arrêter et à changer le rythme de votre enseignement. Dans le meilleur des mondes, votre classe ignorera les tics et continuera de fonctionner normalement malgré le bruit dérangeant.Comme on le ferait avec le bruit d'un marteau piqueur dans la rue.

D'autres exemples de tic

Impossible de tous les énumérer je vais me contenter de vous donner quelques petits trucs.

  • Pour l’enfant qui balance ses pieds sous le pupitre et qui frappe ses pieds par terre :

  1. Vous pouvez lui faire retirer ses chaussures, et placer un petit tapis mousse sous sa chaise.

  2. Vous demandez qu’il ait une chaise ballon.

  3. Lui permettre de macher de la gomme​

  4. Ayez une minutterie visuelle pour indiquier le temps qu'il reste pour accomplir une tâche

Si il a besoin de piannoter, lui fournir une efface à tableau en feutre à l'envers

 ​​Pour l’enfant qui commence à devoir toucher les autres élèves : passez directement ce problème à la direction pour obtenir de l’aide d’une TES ou psychologue. Il est important d’en aviser les parents afin qu’ils en discutent avec les professionnels de la santé qui suivent leur enfant. Ce genre de tics demande une intervention particulière. La psychologue de l’école pourrait vous aider. 

Si vous pouviez avoir cette trousse ou une partie de celle-ci dans votre classe, elle vous serait d’une grande aide.

0f606fe0747b9548f70dec63d436225e image 146x120

Elle comporte :

  • Une paire de coquilles insonorisantes, un Eggsercizer orange, un Disco Sit Un lézard lourd, un sablier 5 minutes, un Time Timer Plus., un Tangle junior classic, un masseur pour les doigts., un paquet de mâchouilles pour crayon

. Reconsidérez le besoins de donner des devoirs et leçons aux enfants EHDAA.

Faire ses devoirs avec une crise de tic qui ne cesse pas, est vraiment épuisant pour l'enfant, et pour son entourage. Les professeurs doivent se fier au jugement des parents qui demandent d'alléger le travail le soir, car les enfants laissent sortir la pression quand ils arrivent à la maison. Cet enfant malgré son SGT et son TDAH arrive quand même à écrire son devoir. Il est agacé par la présence de la caméra. On remarque qu'il efface à plusieurs reprises, car souvent ces enfants on besoins de perfection et peuvent effacer jusqu'à déchirer le papier par crainte d'avoir à se faire corriger. Le degré d'énergie déployé par la famille et l'enfant est inexplicable.

Voici en autre exemple de ce qui se passe à la maison après une journée difficile de tics. Le retrait de devoir doit être considéré et aucune reprise en récréation afin que l'enfant ne se sente pas punis d'avoir le SGT.

 

 

COLLOQUE RÉGIONAL CQJDC SYNDROME GILLES DE LA TOURETTE RELEVER LE DÉFI, ACCUEILLIR LA SOUFFRANCE

Dominique Labrecque, SRSE en difficultés d’apprentissage et en déficiences motrices et organiques Automne 2014

×